Lancée en 1981 et conduite tous les 8 ans par le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE), l’étude Nutri-Bébé procure une photographie fine et unique des  pratiques et consommations alimentaires en France des enfants de moins de 3 ans ainsi que leurs évolutions.

Les entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance ont à cœur de garantir la sécurité des produits. Elles soutiennent les efforts des autorités françaises et européennes qui visent à aboutir à une position au sujet de la présence d’huiles minérales dans les laits infantiles.

Depuis le 17 mars dernier, la France connaît une situation sans précédent due à la pandémie de coronavirus Covid-19. Confinés, les Français s’adaptent et doivent trouver des moyens de concilier vie professionnelle et vie de famille. Et quand ils ont des enfants en bas âge, la charge mentale peut être décuplée. Pour les accompagner, le SFAE et ses entreprises adhérentes se mobilisent autour de 3 engagements majeurs: approvisionnement, praticité et qualité nutritionnelle.

Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) souhaite rassurer les parents et réagir à l’interprétation faite dans la presse des résultats récents d’un rapport de l’ANSES sur l’alimentation de l’enfant en bas âge. Cette interprétation met en cause principalement la présence de contaminants dans l’alimentation infantile spécifique (laits infantiles, laits de croissance, petits pots, petits plats et céréales infantiles).

Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) a dévoilé avec l’institut d’études TNS-Sofres en novembre 2013 le 1er volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE sur l’alimentation des bébés et la diversification alimentaire, réalisée tous les 8 ans depuis 1981, dédié aux comportements alimentaires. Des résultats qui révèlent une situation paradoxale : des parents qui suivent de mieux en mieux les conseils, mais qui lâchent prise après le 1er anniversaire de bébé. Cette étude nous permet de connaître de mieux en mieux les mamans et nous renforce dans notre mission d’accompagnement. En effet, même en 2013, les besoins nutritionnels spécifiques des tout-petits sont encore mal connus des parents.

En novembre 2013, le premier volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE sur l’alimentation des bébés et la diversification alimentaire, réalisée tous les 8 ans depuis 1981, a montré qu’à partir de 12 mois, bébé est considéré à tort comme un adulte en miniature, avec une introduction trop précoce de certains aliments inadaptés. Des comportements qui ne sont pas sans conséquence, comme le montrent les résultats du second volet de l’étude, consacré aux apports nutritionnels. Ce volet met en évidence les insuffisances et les excès qui peuvent découler des comportements observés, avec de possibles répercussions sur la santé de l’enfant.

Suite au dossier paru dans le magazine 60 millions de consommateurs sur le lait infantile et l’aluminium, le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) souhaite rassurer les parents.

Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance a imaginé 3 sites dédiés à l’alimentation des bébés. Biennourrirmonbebe.com, Laitsbebes.com et Unchefpourmonbebe.com sont 3 plateformes complémentaires qui accompagnent les parents dans la mise en place d’une alimentation adaptée aux besoins spécifiques de leur enfant.

Le Parlement européen a adopté le 11 juin en deuxième lecture la nouvelle réglementation relative à la Nutrition spécialisée. Le texte a été publié au JO CEE le 29 juin dernier. A cette occasion, le SFNS a diffusé un communiqué de presse dans lequel les évolutions règlementaires sont résumées et commentées par les Présidents du SFNS et de ses secteurs aliments de l’enfance, Nutrition clinique et Diététique.

Le SFAE fait le point sur l’intérêt du lait infantile et sur les risques liés à la consommation de laits non adaptés au jeune enfant. Jusqu’à 3 ans le bébé quadruple son poids et double sa taille de naissance. Dans cette phase de croissance « spectaculaire », le lait reste l’aliment essentiel chez le jeune enfant. Mais pas n’importe lequel…