Espace Presse

Retrouvez ici l’ensemble des prises de parole et actions médiatiques du Secteur Français des Aliments de l’Enfance et de ses adhérents.

Communiqués de Presse

Communication du Secteur Français des Aliments de l’Enfance suite à la pétition FoodWatch

25 octobre 2019
Les entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance ont à cœur de garantir la sécurité des produits allant parfois même au-delà des exigences réglementaires. Elles travaillent de ce fait depuis plusieurs années pour limiter autant que possible l'exposition des bébés à ces substances.

Les produits d’alimentation infantile vendus en France sont adaptés aux besoins des bébés

17 juillet 2019
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance et ses adhérents sont engagés de longue date à fournir la meilleure alimentation possible aux nourrissons et aux jeunes enfants.

Lancement du nouveau logo “alimentation du tout-petit”

17 octobre 2018
Un repère pour aider les parents à bien alimenter leur enfant âgé de 0 à 3 ans.

Exposition des jeunes enfants aux contaminants : le Secteur Français des Aliments de l’Enfance rappelle que la sécurité des bébés est une priorité absolue

30 septembre 2016
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) souhaite rassurer les parents et réagir à l’interprétation faite dans la presse des résultats récents d’un rapport de l’ANSES sur l’alimentation de l’enfant en bas âge. Cette interprétation met en cause principalement la présence de contaminants dans l’alimentation infantile spécifique (laits infantiles, laits de croissance, petits pots, petits plats et céréales infantiles).

Comment sont nourris nos bébés en 2013 ? Résultats du 1er volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE 2013

04 juin 2014
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) a dévoilé avec l’institut d’études TNS-Sofres en novembre 2013 le 1er volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE sur l’alimentation des bébés et la diversification alimentaire, réalisée tous les 8 ans depuis 1981, dédié aux comportements alimentaires. Des résultats qui révèlent une situation paradoxale : des parents qui suivent de mieux en mieux les conseils, mais qui lâchent prise après le 1er anniversaire de bébé. Cette étude nous permet de connaître de mieux en mieux les mamans et nous renforce dans notre mission d’accompagnement. En effet, même en 2013, les besoins nutritionnels spécifiques des tout-petits sont encore mal connus des parents.

Entre manque de matières grasses et de fer, excès de protéines et de sel… Qu’en est-il pour la santé de nos enfants ? Résultats du 2e volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE 2013

04 juin 2014
En novembre 2013, le premier volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE sur l’alimentation des bébés et la diversification alimentaire, réalisée tous les 8 ans depuis 1981, a montré qu’à partir de 12 mois, bébé est considéré à tort comme un adulte en miniature, avec une introduction trop précoce de certains aliments inadaptés. Des comportements qui ne sont pas sans conséquence, comme le montrent les résultats du second volet de l’étude, consacré aux apports nutritionnels. Ce volet met en évidence les insuffisances et les excès qui peuvent découler des comportements observés, avec de possibles répercussions sur la santé de l’enfant.

Aluminium et laits infantiles : Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance réagit pour éviter l’apparition de mauvaises pratiques

04 juin 2014
Suite au dossier paru dans le magazine 60 millions de consommateurs sur le lait infantile et l’aluminium, le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) souhaite rassurer les parents.

3 sites d’information dédiés à l’alimentation de bébé: Le SFAE accompagne les parents au quotidien

04 juin 2014
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance a imaginé 3 sites dédiés à l’alimentation des bébés. Biennourrirmonbebe.com, Laitsbebes.com et Unchefpourmonbebe.com sont 3 plateformes complémentaires qui accompagnent les parents dans la mise en place d’une alimentation adaptée aux besoins spécifiques de leur enfant.

Une avancée dans la reconnaissance du droit à la sécurité nutritionnelle pour tous

04 juin 2014
Le Parlement européen a adopté le 11 juin en deuxième lecture la nouvelle réglementation relative à la Nutrition spécialisée. Le texte a été publié au JO CEE le 29 juin dernier. A cette occasion, le SFNS a diffusé un communiqué de presse dans lequel les évolutions règlementaires sont résumées et commentées par les Présidents du SFNS et de ses secteurs aliments de l’enfance, Nutrition clinique et Diététique.

Jus végétaux, « laits à la mode », quels risques pour la santé du bébé ?

04 juin 2014
Le SFAE fait le point sur l’intérêt du lait infantile et sur les risques liés à la consommation de laits non adaptés au jeune enfant. Jusqu’à 3 ans le bébé quadruple son poids et double sa taille de naissance. Dans cette phase de croissance « spectaculaire », le lait reste l’aliment essentiel chez le jeune enfant. Mais pas n’importe lequel…

Etude écossaise sur les petits pots : Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance tient à rétablir certaines vérités

03 septembre 2013
Suite à la récente publication de l’étude écossaise dans la revue Archives of Disease in Childhood qui remet en cause les qualités nutritionnelles des petits pots, le Secteur Français des Aliments de l’Enfance souhaite rappeler que l’alimentation spécifique pour bébé répond à des critères stricts de composition et de sécurité sanitaire imposés par la réglementation française et européenne.

Des fiches conseils sur l’alimentation du petit enfant disponibles chez son médecin généraliste

03 avril 2013
Le SFAE accompagne les parents pour leur faciliter l’étape de la diversification alimentaire.

De 6 mois à 3 ans, quels laits infantiles ?

06 septembre 2012
Les experts s’accordent pour dire que la qualité de l’alimentation est primordiale au cours des 3 premières années de l’enfant. C’est pourquoi, il est recommandé de donner au bébé entre 6 mois et 10-12 mois un lait 2e âge (ou préparation de suite) en relais de l’allaitement maternel. Le lait de croissance est ensuite conseillé jusqu’à ses 3 ans. Si ces préconisations sont simples, il est parfois difficile de s’y retrouver et de faire un choix. Mieux comprendre les spécificités, les caractéristiques et la réglementation de ces préparations infantiles permet de suivre les recommandations et d’offrir aux enfants entre 6 mois et 3 ans le lait infantile qui leur correspond le mieux.

Rapports d'activité

Rapport d’activité 2018 Des Aliments de l’Enfance

Rapport d'activité 2018 (valeur, volume, exportation) des entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance

Rapport d’activité 2017 Des Aliments de l’Enfance

Rapport d'activité 2017 (valeur, volume, exportation) des entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance

Rapport d’activité 2016 Des Aliments de l’Enfance

Rapport d'activité 2016 (valeur, volume, exportation) des entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance.

Rapport d’activité 2015 Des Aliments de l’Enfance

Rapport d'activité 2015 (valeur, volume, exportation) des entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance

Rapport d’activité 2014 Des Aliments de l’Enfance

Rapport d'activité du marché 2014 (valeur, volume, exportation) des entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance

Archives Newsletters

Lettre n°18 – La vitamine E, un antioxydant indispensable

26 juin 2018
La vitamine E est une vitamine liposoluble que l’on trouve sous huit formes différentes dans les végétaux. L’isomère RRR-a-tocophérol est celui qui est le plus actif biologiquement et celui qui a été le plus étudié. Il sert donc de référence pour évaluer l’activité vitaminique des autres formes et pour évaluer les besoins et apports recommandés chez l’homme.

Lettre n°17 – Fer et nutrition

17 novembre 2017
Dans les pays développés, la carence martiale est la plus fréquente des maladies nutritionnelles, notamment chez le nourrisson et le jeune enfant. Lorsqu’elle est marquée, la carence martiale aboutit à une anémie ferriprive et peut être à l’origine de divers symptômes : fatigue, diminution des capacités intellectuelles et physiques, susceptibilité à certaines infections ou encore altération des phanères et muqueuses (chéilite, glossite, etc.).

Lettre n°16 – Apports en vitamine B12 : attention au véganisme et végétalisme

26 juin 2017
La vitamine B12, appelée aussi cobalamine, car elle comprend un atome de cobalt en son centre, a été isolée dès les années 1940. C’est une vitamine hydrosoluble présente sous plusieurs formes dans notre organisme : l’hydroxycobalamine, forme naturelle de B12 (25 % des réserves de l’organisme) ; l’adénoxycobalamine, forme tissulaire principale (70 % des cobalamines hépatiques) et la méthylcobalamine qui est la forme circulante majoritaire.

Lettre n°15 – Importance d’une alimentation supplémentée en DHA

04 novembre 2016
Au cours de la première année de vie, les nourrissons nécessitent des apports alimentaires spécifiques, indispensables à leur croissance rapide et à leur développement. Les acides gras polyinsaturés à très longues chaînes : acide docosahexaénoïque (DHA, famille des omégas 3) et acide arachidonique (ARA, famille des omégas 6) sont toujours présents dans le lait maternel.

Lettre n°14 – Supplémentation ante et postnatale en fer, acide folique et oméga 3

26 mai 2016
Une revue publiée début 2016 (Chmielewska et al.) dans le journal British Journal of Nutrition a fait le point sur les connaissances actuelles concernant l’intérêt d’une supplémentation en fer, acide folique et acides gras à très longues chaines (AGPLC) en ante et postnatal sur le développement neurologique de l’enfant.

Lettre n°13 – Diversification alimentaire : quelles recommandations ?

06 décembre 2015
La diversification alimentaire correspond à l’introduction d’aliments autres que le lait chez un enfant allaité ou recevant une préparation pour nourrissons. L’enfant va peu à peu réduire sa consommation de lait (maternel ou préparation pour nourrissons) pour acquérir peu à peu les habitudes familiales. Ce moment est particulièrement important dans la vie d’un enfant, pour sa croissance et sa santé future.

Lettre n°12 – Enquête Nutri-bébé : les apports nutritionnels, de la naissance à 3 ans

21 avril 2015
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) réalise tous les 8 ans, depuis 1981, une enquête sur l’alimentation des enfants de la naissance à 3 ans. Cette source de données unique en France apporte une photographie des comportements alimentaires des mamans vis-à-vis de leur enfant, et des apports nutritionnels des nourrissons et enfants en bas âge, selon une méthodologie reproduite permettant d’évaluer l’évolution des résultats dans le temps. Dans le n° 10, nous avons présenté les résultats du volet comportemental de l’enquête ; voici les résultats du volet “consommation” analysant les apports nutritionnels.

Lettre n°11 – Apports en lipides avant 3 ans

11 décembre 2014
Les acides gras (AG), en plus d’être une source importante d’énergie, sont essentiels à de nombreuses fonctions métaboliques : développement et fonctionnement du tissu nerveux, du système immunitaire, du système cardiovasculaire… Les apports en acides gras sont particulièrement importants chez le nourrisson, tant en quantité (besoins 3 à 5 fois plus élevés que chez l’adulte) qu’en qualité. Le Comité de nutrition de la SFP fait le point et propose ses recommandations.

Lettre n°10 – Que révèle l’enquête Nutri Bébé 2013 ?

26 mai 2014
Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) réalise tous les 8 ans, depuis 1981, une enquête sur les comportements alimentaires des mamans vis-à-vis de leur enfant (âgés de 0 à 3 ans). Il s’agit d’une source de données unique en France, qui apporte une photographie des comportements alimentaires et des apports nutritionnels des nourrissons et enfants en bas âge, selon une méthodologie reproduite permettant d’évaluer l’évolution des résultats dans le temps. Voici les résultats du premier volet de l’enquête Nutri Bébé 2013 Sfae-TNS-Sofres qui porte sur les comportements des parents vis-à-vis de leur bébé. Le volet sur les apports nutritionnels sera dévoilé courant 2014.

Lettre n°09 – Pourquoi faut-il une alimentation spécifique chez le petit enfant avant 3 ans ?

29 décembre 2013
La petite enfance est une période d’intense développement, mais aussi d’immaturité physiologique. Ces caractéristiques imposent un apport qualitatif et quantitatif en nutriments très particulier. En plus de ces considérations métaboliques et physiologiques, cette période va également être celle de l’éducation alimentaire qui aura un impact sur son comportement alimentaire et sa santé futurs. L’enfant va créer son propre registre alimentaire, apprendre de nouveaux goûts, acquérir (ou non) un bon équilibre alimentaire.

Lettre n°08 – Le calcium

26 octobre 2013
Le calcium est un minéral important en physiologie humaine. En dehors du métabolisme osseux, ce cation est impliqué dans de nombreuses fonctions : couplage excitation-contraction musculaire, automatisme cardiaque, transmission nerveuse, sécrétions hormonales, croissance et division cellulaire, intégrité des membranes cellulaires, certaines réactions enzymatiques calcium-dépendantes, notamment celles impliquées dans la coagulation sanguine…

Lettre n°07 – Les lipides sont indispensables au développement cérébral

29 mai 2013
Les lipides doivent représenter 45 à 50 % de l’énergie apportée par le lait maternel ou les formules infantiles. Ils participent tant par leur rôle structurel que par leur apport énergétique au développement et à la croissance de l’enfant.

Lettre n°06 – A quoi sert le zinc ?

20 janvier 2013
Le zinc joue un rôle tant structurel que fonctionnel. Sa participation dans l’immunité est bien établie et des études chez l’animal ont mis en évidence une action au cours du développement cérébral.

Lettre n°05 – Lait maternel ou infantile, un aliment essentiel

09 octobre 2012
Le lait (maternel ou infantile) est le seul aliment consommé durant les premiers mois de vie. Il reste primordial après la diversification alimentaire et jusqu’à l’âge de 3 ans. Le lait maternel ou, lorsque l’enfant ne peut être allaité, les préparations pour nourrissons, puis les laits de suite et laits de croissance apportent les nutriments nécessaires à sa croissance et à son développement psychomoteur : de l’énergie, des acides gras essentiels, des minéraux et oligoéléments, des vitamines…

Lettre n°04 – Quels apports protéiques chez le petit enfant de 0 à 3 ans ?

29 mai 2012
Les protéines sont nécessaires à la croissance du jeune enfant, mais en quantités bien contrôlées car le nourrisson et l’enfant en bas âge ont des capacités métaboliques encore limitées et des besoins nutritionnels spécifiques. Pourtant, à partir de la diversification alimentaire, l’erreur la plus fréquemment observée est un excès d’apport en protéines lié à un passage trop rapide à l’alimentation des plus grands, tant en terme de qualité que de quantités.

Lettre n°03 – L’alimentation de 1 à 3 ans

25 novembre 2011
Entre 1 et 3 ans, l’enfant découvre de plus en plus d’aliments, de saveurs et de textures. Mais il est trop jeune pour avoir une alimentation identique à celle des adultes. En particulier, ses apports lactés doivent encore être importants.

Lettre n°02 – Quel lait recommander entre 1 et 3 ans ?

06 juin 2011
Dans un éditorial des Archives de Pédiatrie (1), les experts du Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie font le point sur le choix des apports en lait chez les enfants de 1 à 3 ans. Quelle est leur analyse et quelles sont leurs conclusions ?

Lettre n°01 – Pourquoi et à quel âge passer au lait de suite* ?

25 janvier 2011
Entre 6 et 12 mois, la croissance du nourrisson est rapide (en moyenne 11 g/j et 2 cm/mois). Il apprend à se tenir assis et debout, à marcher avec une aide ou seul, à tenir une cuillère et la porter à la bouche, à dire ses premiers mots… Son alimentation commence à être diversifiée, avec l’introduction des premiers aliments solides. Le lait demeure la base de l’alimentation de l’enfant (poursuite de l’allaitement maternel ou lait de suite) pour couvrir notamment ses besoins en calcium, fer et autres minéraux, en vitamines, en acides gras essentiels… Dans ce 1er numéro, “Nutrition de l’Enfant” a choisi de se pencher sur la première étape clé du nourrisson de 6 à 12 mois, qui succède à l’alimentation lactée exclusive.

Documents officiels

Norme pour l’alimentation du tout petit

Le SFAE a décidé collectivement en 2016 de soutenir la création d’un symbole pour aider les parents dans leurs choix de produits spécifiquement adaptés aux enfants de 0 à 3 ans. Ce symbole doit également permettre d’informer sur les précautions prises pour produire un produit répondant au mieux aux besoins du tout petit. L’idée de cette démarche est partie d’un constat assez simple : les parents ont conscience qu’il existe une réglementation très stricte pour l’alimentation des bébés sans savoir ce que celle-ci garantit vraiment.

Document de synthèse : les engagements des membres du SFAE

Conscients de leur rôle pour une bonne alimentation des nourrissons, les membres du SFAE s’engagent à respecter les règlementations communautaires et nationales découlant du code OMS et relatives à la protection de l’allaitement maternel, en assurant une commercialisation et une communication responsables relatives aux préparations pour nourrissons de 0 à 6 mois, ainsi qu’aux ADDFMS couvrant cette période (« produits couverts »).

Etudes

Alimentation bébé : Comment sont-ils nourris en 2013 ?

Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) a dévoilé avec l’institut d’études TNS-Sofres en novembre 2013 le 1er volet de l’étude Nutri-Bébé SFAE sur l’alimentation des bébés et la diversification alimentaire, réalisée tous les 8 ans depuis 1981, dédié aux comportements alimentaires. Des résultats qui révèlent une situation paradoxale : des parents qui suivent de mieux en mieux les conseils, mais qui lâchent prise après le 1er anniversaire de bébé. Cette étude nous permet de connaître de mieux en mieux les mamans et nous renforce dans notre mission d’accompagnement. En effet, même en 2013, les besoins nutritionnels spécifiques des tout-petits sont encore mal connus des parents.

Diversification alimentaire : entre manque de matières grasses et de fer, excès de protéines et de sel… Qu’en est-il pour la santé de nos enfants ? Résultats du 2e volet de l’Etude Nutri-Bébé SFAE 2013

Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) réalise tous les 8 ans, depuis 1981, une enquête sur l’alimentation des enfants de la naissance à 3 ans. Cette source de données unique en France apporte une photographie des comportements alimentaires des mamans vis-à-vis de leur enfant, et des apports nutritionnels des nourrissons et enfants en bas âge, selon une méthodologie reproduite permettant d’évaluer l’évolution des résultats dans le temps. Dans le n° 10, nous avons présenté les résultats du volet comportemental de l’enquête ; voici les résultats du volet “consommation” analysant les apports nutritionnels.