Quels sont les acides gras essentiels à bébé ?

Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Quels sont les acides gras essentiels à bébé ?

Découvrez les bienfaits des acides gras essentiels pour bébé, et où trouver Omega 3 et Omega 6 pour lui assurer une alimentation sans carences.

Vous avez certainement entendu parler des acides gras essentiels (AGE) et de leur importance pour une bonne santé, aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant, mais les connaissez-vous vraiment ? On vous explique dans cet article pourquoi les AGE jouent un rôle primordial dans la croissance de bébé et où les trouver pour s’assurer que nos petits en consomment en quantité suffisante.

Qu’est-ce que les acides gras essentiels ?

Les acides gras essentiels sont tous les acides gras que l’organisme n’est pas capable de fabriquer en quantité suffisante. Il doit donc trouver ces lipides dans l’alimentation.

Il existe deux grands types d’AGE précurseurs que l’alimentation peut apporter :

  • Les Omega 3, dont le précurseur et le représentant majeur est l’acide alpha-linolénique
  • Les Omega 6, dont le précurseur et le représentant majeur est l’acide linolénique

Dans le jargon, on les désigne plus précisément sous le nom d’acides gras poly-insaturés. Ils s’opposent aux Omega 9, des acides gras mono-saturés, non essentiels car déjà synthétisés par le corps humain et à consommer avec modération.

Les acides gras essentiels favorisent le développement cérébral et visuel de bébé. Certaines études montrent qu’ils sont nécessaires pour aider nos bébés à bien grandir !

Où trouve-t-on les acides gras essentiels ?

On les retrouve dans certains aliments bien spécifiques.

Les Omega 3 se trouvent essentiellement dans les poissons gras, comme le saumon, le hareng, le maquereau, les sardines, le thon, à mettre au menu de notre petit gourmet deux fois par semaine (à partir de 6 mois). Ils sont également présents en quantité dans l’huile de colza, qui est l’huile de référence pour un petit.

D’autres huiles apportent des Omega 3, comme l’huile de lin (l’huile de lin vierge est déconseillée avant 3 ans) ou de noix (à consommer avec l’accord de votre pédiatre en raison du risque d’allergie aux oléagineux). Les huiles de tournesol, de pépins de raisin et d’arachide ont des compositions bien moins intéressantes pour un petit et n’apportent que très peu d’Omega 3 et d’Omega 6. L’huile d’olive quant à elle, peut être consommée de temps à autre pour varier les saveurs, mais elle est un peu trop riche en Omega 6 : il faut en effet veiller à conserver un bon ratio entre les deux types d’Omega. Le rapport conseillé selon l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation) doit être strictement inférieur à un Omega 3 pour 5 Omega 6.

Les aliments les plus riches en Omega 6 sont les huiles (pépins de raisin, tournesol, noix, maïs, soja) et les margarines, les graisses oléagineuses, le saindoux, les graisses d’oie et de canard et les sauces …Veillez simplement à ne pas en proposer trop souvent à bébé pour ne pas déséquilibrer ses apports. Trop d’Omega 6 favoriserait l’obésité et peut induire des désordres métaboliques.

L’alimentation de bébé et les acides gras essentiels

Les études* montrent que plus de deux enfants sur trois ne consomment pas assez d’Omega 3. Comment s’assurer alors que votre bébé consomme suffisamment d’acides gras essentiels, avec un bon ratio entre Omega 3 et Omega 6 ?

Si bébé mange des petits pots ou des petits plats déjà prêts, pas d’inquiétude : les recettes sont élaborées en fonction de l’âge de l’enfant et de ses besoins nutritionnels, et la bonne quantité d’huile se trouve déjà dans son repas.

Si vous cuisinez maison, prenez un bon réflexe en ajoutant après cuisson un peu d’huile de colza dans le plat de votre tout petit : une cuillère à café de 6 à 12 mois, deux à partir d’un an. Un enfant a besoin de bons lipides pour bien grandir, ne les diabolisez pas, et n’oubliez pas de lui en fournir quotidiennement en quantité suffisante.

Autre levier important pour augmenter l’apport d’Acides Gras Essentiels de votre enfant : le lait infantile, dont les formules cherchent toujours plus à se rapprocher du lait maternel pour accompagner les mamans qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas allaiter. Il faut savoir que le lait maternel est naturellement riche en matière grasse : il couvre 45% des besoins journaliers d’un petit en Omega 3. 

A partir de 10/12 mois, le lait de croissance est le mieux adapté à l’alimentation de bébé. Il garantit une bonne couverture des apports en Omega 3, (47%**) et une consommation de 500ml/jour couvre également 80% des besoins journaliers en fer** tout en apportant du zinc et des vitamines pour aider bébé à bien grandir.

Souvent méconnus ou ignorés, les acides gras essentiels ont pourtant un rôle extrêmement important dans le bon développement de bébé. En misant sur le duo petits plats pour bébé / lait de croissance, vous êtes sûrs de fournir à bébé tous les nutriments dont il a besoin au quotidien !

 

*Etude Nutribébé SFAE 2013 – Volet consommation

**Anses – table de composition nutritionnelle Ciqual 2020

Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

L’actualité du Syndicat

Quels sont les laits les mieux adaptés...

Lait de vache, jus végétaux, quels sont les laits déconseillés pour un enfant de 10...
Lire plus >

Comment bien préparer un biberon ?

Toutes les étapes et quelques précieux conseils pour bien préparer le biberon de lait de...
Lire plus >

5 bonnes raisons de donner des aliments...

5 bonnes raisons de donner des aliments de l’enfance (petits pots, petits plats, laitages et...
Lire plus >

Vitamine B12 : rôle et besoins

Faisons le point sur la vitamine B12, indispensable pour bébé : son rôle, où la...
Lire plus >

Du champ à l’assiette : les étapes...

Découvrez toutes les étapes de création d’un petit pot, depuis la récolte des fruits et...
Lire plus >

Petits pots bébé : les mentions obligatoires...

Apprenez à décrypter l’emballage d’un petit pot pour bébé : les mentions obligatoires, les normes,...
Lire plus >

Lait de croissance : quelle composition ?

Tout sur la composition des laits de croissance, leurs apports et leurs bénéfices pour les...
Lire plus >