Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Quels sont les laits de croissance à éviter à la petite enfance ?

Lait de vache, jus végétaux, quels sont les laits déconseillés pour un enfant de 10 mois à 3 ans ?

Votre enfant a désormais 10 mois et le lait 2ème âge qu’il consommait jusqu’à présent ne répond plus entièrement à ses besoins nutritionnels. Votre pédiatre vous a certainement proposé de passer au lait de croissance.

Votre entourage, lui, vous a peut-être conseillé de donner plutôt du lait de vache à bébé. Et pourquoi pas ces laits végétaux, qui sont souvent présentés comme une alternative saine au lait traditionnel ? Bref, vous êtes un peu perdu quant aux laits adaptés à la petite enfance…rassurez-vous, vous êtes au bon endroit ! 

On vous explique aujourd’hui quels sont les laits adaptés aux petits à partir de 10 / 12 mois, et lesquels sont à proscrire pour l’aider à bien grandir !

Le lait de vache, pas adapté pour les enfants de 10 mois à 3 ans.

Il peut être tentant de donner du lait de vache à bébé : pas de préparation, peu cher, bébé partage le même lait que le reste de la famille…Et c’est bien là tout le problème : à 10 mois, un tout-petit n’a pas le système digestif d’un adulte, et ses besoins nutritionnels restent bien particuliers pour soutenir sa croissance fulgurante !

Le principal « reproche » que l’on peut faire au lait de vache pour un bébé, c’est sa teneur en protéines. Il en contient en moyenne deux fois plus qu’un lait de croissance. Les protéines sont nécessaires pour la croissance de l’organisme : elles soutiennent le développement des muscles, elles contribuent au renouvellement des cellules cutanées et à la pousse des cheveux, des ongles, et garantissent des dents saines et la bonne minéralisation des os. Elles œuvrent également pour le bon fonctionnement des défenses immunitaires, et aident bébé à lutter contre les bactéries et les virus ! Mais point trop s’en faut : on estime que les petits français, à partir de 10 mois, en consomment déjà trois à quatre fois trop dans leur alimentation quotidienne…

Opter pour le lait de croissance est ainsi une bonne solution pour corriger en partie ce déséquilibre. 

Car un apport trop important en protéines n’est pas sans conséquences : les reins de bébé sont encore immatures, et stocker ces protéines leur demandent beaucoup d’effort et d’énergie. Le principal risque est donc de créer une surcharge rénale à moyen terme, voire une obésité à long terme. 

Autre argument en défaveur du lait de vache : il est pauvre en fer ! Si la teneur en fer peut varier selon le lait utilisé, on considère que le lait de vache apporte en moyenne 30 fois moins de fer que le lait de croissance !  Un point non négligeable quand on sait qu’un enfant sur deux n’a pas d’apports suffisants en fer. Deux biberons de lait de croissance par jour, soit environ 500ml, permettent de couvrir 80% des apports journaliers recommandés. 

On trouve également dans le lait 3ème âge des oligo-éléments comme le zinc, des minéraux comme le sodium, le potassium, le calcium, le phosphore, le magnésium…et des vitamines (vitamine A, les vitamines B1 à B9, B12, C, D3, E…), essentiels à la croissance de bébé !

Quid des laits de chèvre et de brebis pour un bébé ? Ils sont également déconseillés, et pour les mêmes raisons que le lait de vache : leur richesse en protéines est inadaptée à un tout petit.

Pour en savoir plus sur la composition d’un lait de croissance, nous vous invitons à lire notre article Lait de croissance : quelle composition ? 

Les laits végétaux, sans intérêt nutritionnel pour bébé

Lait d’amande, de soja, d’avoine, de noisette…les laits végétaux ont le vent en poupe ! Présentés comme une alternative healthy au lait de vache, vous vous demandez si vous pouvez les proposer à bébé en remplacement de son lait infantile ? La réponse est non ! Contrairement à la croyance générale, ces boissons ne sont en réalité pas des laits : seuls les produits émanant d’un animal peuvent prétendre à la dénomination de laits ou de produits laitiers. Il s’agit en fait de jus végétaux, et la Cour Européenne de Justice a rendu un arrêt qui stipule que ces produits doivent être renommés pour éviter toute confusion dans l’esprit des consommateurs.

 

Ces jus n’ont en réalité que peu d’intérêt nutritionnel : ils contiennent principalement de l’eau et sont souvent dépourvus de vitamines et de calcium. Consommés quotidiennement, ils peuvent entraîner un retard de croissance et une malnutrition chez un tout petit.

Attention : Certaines formules infantiles sont élaborées à partir de riz ou de lait de chèvre, par exemple. Ils sont destinés aux enfants intolérants au lactose et / ou allergiques aux protéines de lait de vache et leurs formules ont été retravaillées pour apporter à bébé tous les nutriments nécessaires à sa santé. Ils n’ont donc rien à voir avec les laits végétaux précités. Si vous suspectez une allergie au lait chez votre enfant, parlez-en à votre pédiatre qui lui seul pourra vous conseiller le type de lait à envisager en remplacement.

Lait de vache, lait de soja, lait d’amandes…Vous l’aurez compris, aucun d’eux ne peut prétendre être un lait de croissance adapté à un petit ! Préférez les laits de croissance classiques pour votre enfant, jusqu’à l’âge de 3 ans.

Envie d’en savoir plus sur le lait de croissance et d’obtenir des réponses à toutes les questions que les parents se posent ? Rendez-vous sur notre page Instagram pour visionner le replay de notre live sur les laits de croissance, animé par la pédiatre Sandra Brancato.

 

Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

L’actualité du Syndicat

Comment bien préparer un biberon ?

Toutes les étapes et quelques précieux conseils pour bien préparer le biberon de lait de...
Lire plus >

5 bonnes raisons de donner des aliments...

5 bonnes raisons de donner des aliments de l’enfance (petits pots, petits plats, laitages et...
Lire plus >

Vitamine B12 : rôle et besoins

Faisons le point sur la vitamine B12, indispensable pour bébé : son rôle, où la...
Lire plus >

Du champ à l’assiette : les étapes...

Découvrez toutes les étapes de création d’un petit pot, depuis la récolte des fruits et...
Lire plus >

Quels sont les acides gras essentiels à...

Découvrez les bienfaits des acides gras essentiels pour bébé, et où trouver Omega 3 et...
Lire plus >

Petits pots bébé : les mentions obligatoires...

Apprenez à décrypter l’emballage d’un petit pot pour bébé : les mentions obligatoires, les normes,...
Lire plus >

Lait de croissance : quelle composition ?

Tout sur la composition des laits de croissance, leurs apports et leurs bénéfices pour les...
Lire plus >