fabrication d'un petit pot pour bébé

Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Du champ à l’assiette : les étapes de création d’un petit pot en verre

Découvrez toutes les étapes de création d’un petit pot, depuis la récolte des fruits et légumes jusqu’à son arrivée dans l’assiette de bébé.

Vous connaissez tous les petits pots en verre pour bébé, et peut-être en êtes-vous adepte. Pratiques, équilibrés, ils aident bébé à bien grandir grâce à des apports nutritionnels 100% adaptés à leurs besoins et à leur croissance.

Pour autant, savez-vous comment ils sont fabriqués, du champ à l’assiette ? On vous emmène aujourd’hui dans les coulisses de la création d’un petit pot, depuis la récolte des matières premières jusqu’à son arrivée dans les rayons de votre supermarché !

Petits pots pour bébé : sélection des agriculteurs et récoltes

L’exigence de qualité et de sécurité qui entoure les petits pots en verre pour bébé commence dès la sélection des matières premières et des agriculteurs partenaires, auxquels un cahier des charges strict est imposé. Par exemple, des précautions peuvent être prises concernant la position géographique des champs, qui doivent être les plus éloignés possible des routes.

C’est ce même cahier des charges qui bannit ou réduit drastiquement l’utilisation de certaines substances lors de la production. Par exemple, les taux de nitrates et de pesticides doivent être respectivement 10 fois et 500 fois plus faibles que dans l’alimentation courante.

Prenons un exemple concret avec la pomme. Les étapes de contrôle qualité commencent bien avant la cueillette, puisque 2 à 3 semaines avant la récolte, les services techniques prélèvent un échantillon dans le verger pour l’analyser. La cueillette commence seulement lorsque les analyses ont prouvé qu’il n’y avait ni nitrates, ni traces d’OGM.

D’autres contrôles (bactériologiques notamment) sont effectués sur les matières premières avant leur utilisation, à partir d’échantillons prélevés dans le camion de livraison.

Les étapes de fabrication d’un petit pot pour bébé

Une fois les matières premières arrivées en usine, si tous les indicateurs sont au vert, la production peut démarrer ! Les recettes des petits pots pour bébé sont élaborées avec des pédiatres et des diététiciens spécialistes de la petite enfance. Ils contiennent tous les apports nutritionnels recommandés à chaque catégorie d’âge (lipides, glucides, protéines…) et les ingrédients sont soigneusement sélectionnés pour éveiller bébé au goût. Par exemple, les petits pots contiennent des quantités de sel peu importantes, mais les chefs misent sur l’ajout d’herbes et d’épices pour rehausser les petits plats et faire découvrir de nouvelles saveurs aux petits.

Dans un premier temps, les fruits et légumes sont lavés, épluchés, puis passés dans une centrifugeuse. Suit ensuite une étape primordiale : la cuisson, et la stérilisation UHT. En portant un aliment à haute température, tous les germes microbiens sont éliminés pour proposer un aliment 100% sûr à bébé. Vient ensuite le remplissage des pots, et l’encapsulage. On injecte un petit nuage de vapeur sur la purée et sur le couvercle pour créer une barrière de protection et faciliter le scellement. C’est ce qui va créer le fameux « ploc » à l’ouverture, qui vous garantit que le petit pot a été bien conservé.

Ultime vérification : s’assurer que le petit pot ne contient pas de corps étranger. Même si cela semble peu vraisemblable tant de multiples précautions ont été prises sur les étapes de fabrication en amont, on revérifie l’absence d’élément étranger en le scannant grâce à des faisceaux 3D.

Place maintenant au datage : on imprime la date de péremption, le numéro de lot et toutes les informations utiles sur le couvercle ou l’emballage. Les petits pots sont ensuite re-stérilisés à haute température. A leur sortie, ils avoisinent les 35° et il faudra les laisser refroidir et sécher, avant qu’ils ne subissent une nouvelle série de contrôles veillant à vérifier si la stérilisation a été correctement effectuée, si le pot est bien fermé, etc.

Nos petits pots filent ensuite vers l’étiquetage, une étape importante pour identifier le produit. Là encore, un scanner s’assure de ne pas avoir d’erreurs, par exemple, une purée de carotte étiquetée comme étant une compote de pommes !

Tout est bon ? Nos petits pots partent au conditionnement, où ils sont emballés, regroupés en lot puis en carton sur des palettes pour bientôt rejoindre votre point de vente. Mais pas sans un dernier contrôle : quelques produits sont sélectionnés de façon aléatoire dans chaque lot et subissent une ultime vérification. Direction le laboratoire, où on va vérifier leurs qualités gustatives et s’assurer encore une fois de l’absence de bactéries.

Le feu vert est donné ? C’est parti pour les livraisons, ces petits pots régaleront bientôt de nombreux bébés en France et même à l’étranger !

 

Un niveau de sécurité optimal

Il faut savoir que depuis la récolte jusqu’à l’assiette, un petit pot aura été contrôlé 165 fois pour vous garantir un niveau de sécurité optimal. C’est pourquoi il peut se targuer d’être même plus sûr que le « fait-maison », car l’alimentation courante répond à des normes moins strictes. Pas facile en effet de savoir quels traitements ont subi fruits, légumes et viandes et à quel niveau de pesticides ils ont été exposés.

Proposer un petit pot à bébé, c’est faire le choix de la sécurité et lui offrir des produits sains, adaptés à son âge, pour l’aider à bien grandir !

Partager sur :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

L’actualité du Syndicat

Quels sont les laits les mieux adaptés...

Lait de vache, jus végétaux, quels sont les laits déconseillés pour un enfant de 10...
Lire plus >

Comment bien préparer un biberon ?

Toutes les étapes et quelques précieux conseils pour bien préparer le biberon de lait de...
Lire plus >

5 bonnes raisons de donner des aliments...

5 bonnes raisons de donner des aliments de l’enfance (petits pots, petits plats, laitages et...
Lire plus >

Vitamine B12 : rôle et besoins

Faisons le point sur la vitamine B12, indispensable pour bébé : son rôle, où la...
Lire plus >

Quels sont les acides gras essentiels à...

Découvrez les bienfaits des acides gras essentiels pour bébé, et où trouver Omega 3 et...
Lire plus >

Petits pots bébé : les mentions obligatoires...

Apprenez à décrypter l’emballage d’un petit pot pour bébé : les mentions obligatoires, les normes,...
Lire plus >

Lait de croissance : quelle composition ?

Tout sur la composition des laits de croissance, leurs apports et leurs bénéfices pour les...
Lire plus >